The Zoom effect

Cela fait maintenant plus d’un an depuis le premier confinement en Angleterre, et beaucoup de personnes ont télé-travaillé jusqu’à maintenant , passant leurs journées à faire des meetings sur Zoom. C’est ce que j’entends le plus de la bouche de mes patients ces derniers temps: ‘Je vois ma tête toute la journée sur Zoom et je n’aime pas ce que je vois’. D’abord, votre visage sur Zoom n’est pas votre vrai visage. Ce que l’on voit est le résultat de plusieurs facteurs tels que l’angle, la lumière, le maquillage (ou l’absence de maquillage). Il est même possible d’utiliser un filtre pour ressembler à une personne complètement différente. Avant le Covid, c’était surtout notre tête en photos. Maintenant c’est aussi et surtout en vidéo, notre reflet est constamment sur l’écran. Il est assez étrange de penser qu’avant, les gens allaient en réunion pour parler face à leurs collègues. Mais via Zoom, on fait à la fois face aux autres et à soi-même! Il est important de ne pas se voir uniquement par ce prisme , il est préférable d’avoir bonne mine ‘dans la vraie vie’ plutôt que d’avoir un visage parfait juste en photo ou en vidéo. Mais bien-sûr, le confinement nous a tous changés. Le stress et l’anxiété sont peints sur nos visages, sans compter la prise ou la perte de poids. Froncer les sourcils en travaillant sur l’ordinateur et s’inquiéter pour nos proches, pour le futur a peut-être créé de nouvelles rides, le manque d’exercice et un changement d’alimentation ont également pu impacter notre apparence. Et notre apparence peut nous affecter directement, même si cette notion peut sembler ridicule pour certains. Avoir un visage frais et reposé peut nous aider à nous sentir mieux et plus optimiste, et cela n’est pas forcément en relation avec ce que les autres perçoivent de nous. Parfois, c’est tout simplement pour nous-mêmes et notre bien-être personnel.

botox bocouture rides du front rides du lion
Rides du front et ‘du lion’ avant traitement
botox bocouture rides du front rides du lion
Après traitement Bocouture (toxine botulinique)

Welcome back

Oracare Dental a réouvert ses portes, en priorité pour les patients ayant des besoins urgents. Afin d’assurer la sécurité des patients et de l’équipe, seuls les patients ayant pris rendez-vous seront reçus à des horaires spécifiques. Il vous sera demandé d’utiliser du gel hydroalcoolique à votre arrivée au cabinet et de porter un masque à la réception et en salle d’attente.

Masque en tissu: conseils d’utilisation et d’entretien

Laver avant usage

Un masque en tissu n’est pas l’équivalent d’un masque chirurgical ou d’un masque FFP2, mais s’il est bien utilisé il peut réduire le risque de transmission du virus à la fois en protégeant le porteur des éventuels postillons /gouttes de salive des personnes qu’il rencontre mais aussi en protégeant l’entourage du porteur. (N’oubliez pas que certaines personnes peuvent être infectées et ne pas avoir de symptômes tout en étant potentiellement contagieuses pour les autres). Le masque aide également à éviter de se toucher le visage. Il peut donc être utile pour un usage domestique et peut être porté quelques heures, par exemple pour aller faire vos courses.

Ce masque ne remplace pas les gestes barrières , il faut vous laver les mains très régulièrement, éviter au maximum de toucher votre visage, respecter le confinement et vous tenir à plus d’un mètre de distance des autres personnes lorsque vous sortez acheter de la nourriture.

Placez le masque bien haut sur l’arête du nez (le masque ne doit pas ‘tomber’ au bout du nez) et ouvrez le jusqu’à ce qu’il se positionne légèrement sous le menton. Idéalement le creux du pli latéral est vers le bas pour déplier aisément le masque. Ce masque est réversible mais il est très important d’être conscient de la face que vous positionnez à l’extérieur car c’est la face exposée à la contamination extérieure. Ne considérez pas pour autant la face intérieure (en contact avec votre visage) comme propre car vous pouvez être porteur du virus sans symptôme d’où l’importance de manipuler le masque avec précaution et bien-sûr de se laver les mains avant et après manipulation.

Une fois le masque placé et pendant le temps d’utilisation, il ne faut plus le toucher car possiblement la face extérieure sera contaminée.

En rentrant chez vous, pour le retirer : saisissez uniquement les élastiques en faisant attention à ne pas toucher le tissu. Il est recommandé  de  le repasser au fer très chaud (température max coton) pendant quelques minutes sur les 2 faces (sans passer sur l’élastique) pour le ‘décontaminer’. Lavez- le régulièrement à l’eau chaude et au savon et évitez de le passer à la machine à haute température car les élastiques pourraient être endommagés. Certains conseillent des lavages en machine à 60 degrés minimum mais d’autres experts disent que le virus est déjà dénaturé par l’usage de savon /détergent sans besoin de haute température. Le repasser au fer très chaud pour plus de sûreté est une bonne addition aux mesures d’entretien.

COVID 19 – Faites votre masque en tissu avec ou sans machine à coudre – très facile

Matériel:

  • Coton tissé serré (drap, taie d’oreiller, vieille chemise, nappe)
  • Elastique de couture fin (17-19 cm, à mesurer sur vous) ou des lacets, rubans pour faire des liens à nouer
  • Fil, aiguilles
  • Feuille de papier ou carton
  1. Découper un rectangle 13cm x 22 cm (taille femme) ou 14 cm x 22 cm (taille homme) dans la feuille de papier ou le carton pour faire le patron
  2. Utiliser le patron pour couper 3 rectangles de tissu

3. Epingler les tissus ensemble, endroit contre endroit

4. Coudre ensemble le long du grand côté de chaque côté à 5mm du bord (puis éventuellement couper près de la couture à 2mm)

5. Retourner la pièce

6. Préparer les petits côtés des rectangles de tissu pour fixer les élastiques en repliant légèrement vers l’intérieur les bords et épingler les élastiques (les rentrer de 4-5mm environ)

7. Former un petit pli au milieu (le petit côté mesurera ainsi environ 9 cm) et épingler

8. Coudre les petits côtés en veillant à coudre l’élastique en même temps et à fixer le pli du milieu. Si vous cousez à la main, vous pouvez d’abord coudre le bord en incluant l’élastique puis faire quelques points pour fixer le pli

Et voilà! Consultez les conseils d’utilisation et d’entretien

Injections d’acide hyaluronique

Avec le temps, la peau se déshydrate, perd de son élasticité et devient plus fine. Les ridules puis les rides commencent à s’installer. Les injections d’acide hyaluronique permettent de combler les rides et de les adoucir sans passer par une opération de chirurgie esthétique.

Qu’est ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est naturellement présent dans notre corps. Comme une éponge, il absorbe l’eau et entretient une hydratation des couches profondes de la peau.

Il est possible d’injecter cette molécule, sous forme de gel pour redonner du volume, repulper et combler les rides. L’acide hyaluronique se mélange à celui de la peau, et va progressivement se dégrader. Il faudra donc répéter les injections tous les 3 à 6 mois en moyenne en fonction des individus. Ce côté réversible est un avantage en comparaison avec le côté permanent des opérations de chirurgie esthétique.

Que peut-on traiter ?

Les utilisations les plus courantes sont le comblement des sillons naso-géniens et des plis d’amertumes autour de la bouche. On peut également repulper les lèvres ou leur donner une meilleure définition, ou bien encore redéfinir l’oval du visage, redonner du volume aux pommettes ou ré-équilibrer  un menton.

Le déroulement de la séance

La plupart des produits contiennent de l’anesthésique, certains n’en contiennent pas. On peut éventuellement appliquer une crème anesthésiante au préalable pour améliorer le confort lors de l’injection. Le geste technique est assez rapide, il vous faudra compter entre 15 et 30 minutes en fonction des zones à traiter. Un massage de la zone sera généralement effectué pour bien répartir le produit.

Le coût

Comptez  à partir de £350 par seringue, mais cela varie en fonction du type d’acide hyaluronique utilisé.

Les résultats

Les résultats sont visibles immédiatement mais l’effet est optimal  2 à 3 semaines après la séance, le temps que l’organisme assimile la molécule qui va se gorger d’eau. La zone traitée peut gonfler pendant quelques jours, présenter des bleus ou des rougeurs, mais il est possible de maquiller le temps que tout rentre dans l’ordre.

En fonction des individus, de leur métabolisme et leurs habitudes personnelles (tabagisme, exposition au soleil, activité physique), il faudra réitérer les injections, tous les 3 à 6 mois dans le meilleur des cas.

Les contre-indications

Il n’en existe presque pas car la molécule est naturellement contenue dans les corps, le risque d’allergie est donc extrêmement faible. Il faut éviter les injections lors de la grossesse et le l’allaitement.

Protéger les dents permanentes avec les fissures sealants

french-dentist-children-londonVoir l’article complet dans L’Echo Magazine: Londres version française, Avril-Mai 2017, page 45 par Francine Joyce.

Les Fissure sealants sont des soins de prévention pour les dents permanentes, appliqués principalement aux molaires et prémolaires des enfants à partir de 6 ans. Avec les incisives, ce sont les premières dents définitives qui apparaissent dans la bouche et leur accès est souvent difficile au brossage. L’application de ces résines de scellement protège les sillons sur la face masticante des dents ; or c’est à partir de ces sillons que débutent 80% des caries des dents définitives chez l’enfant. Elles sont une protection mécanique qui permet une étanchéité aux bactéries à l’origine de la carie. Le brossage est facilité car le nombre d’infractuosités susceptibles de retenir des débris alimentaires est réduit. De plus ces résines contiennent du fluor qui renforce la protection dentaire.

La procédure est simple, rapide et indolore. Elle dure quelques minutes pour chaque dent : un nettoyage des sillons des molaires et /ou des prémolaires définitives suivi de l’application d’une solution acide pour aider à l’adhésion d’une résine fluide, puis mise en place de la résine en couche fine et polymérisation pour la faire durcir durablement. Très confortable et invisible.

Il est important de vérifier l’étanchéité des « sealants » qui peuvent durer plusieurs années mais doivent parfois être remplacés car ils peuvent s’user.

Pourquoi un dentifrice désensibilisant peut être efficace

La sensibilité dentaire peut être liée à de nombreux facteurs (carie, inflammation pulpaire, récession de la gencive, perte d’émail…). La première chose à faire est de consulter son dentiste afin d’en identifier la cause et mettre en place un plan de traitement.

Dans les cas de perte d’émail et de récession gingivale par exemple, l’utilisation d’un dentifrice désensibilisant peut aider à réduire la sensibilité. En effet, de petits canaux transmettant l’influx nerveux peuvent se trouver exposés. Les dentifrices désensibilisants présentent 2 principaux modes d’actions:

1) Une action mécanique minéralisante par obturation de ces canaux (le sel de strontium, le fluor associé à d’autres ions)

2) Une action neutralisante par désactivation du message nerveux (sel de potassium)

Voir Dr TL: Vidéo Sensodyne

Injections d’acide hyaluronique au dessus de la lèvre (rides verticales)

Des injections d’acide hyaluronique ont été réalisées dans la zone au dessus-de la lèvre supérieure qui présente des rides verticales (aussi appelées rides du fumeur ou plissé soleil), by Dr TL.

rides-verticales-plisse-soleil-rides-du fumeurrides-verticales-plisse-soleil-rides-du fumeur

Les rides verticales sont atténuées et le volume est plus harmonieux, ce qui permet également de donner une jolie forme à la lèvre supérieure, pourtant non directement injectée. La photo « après » a été prise juste après l’injection; la peau va doucement se lisser davantage dans les jours suivants.